Les Amis de soeur Myriam

Créée en 1998 par des médecins du Nord de la France, l’Association apporte une aide financière aux oeuvres de Soeur Myriam, fondatrice de la Communauté des Béatitudes au Vietnam. Native du pays, Soeur Myriam oeuvre depuis 1992 pour aider les plus démunis.

En 2011, Soeur Myriam passe le relais au père Paul-Dominique, actuellement supérieur de la Communauté au Vietnam.

Agée de 75 ans, Soeur Myriam est aujourd’hui en retraite en France, à Pont Saint-Esprit.

Aujourd'hui, grâce à son action, environ 200 personnes sont accueillies dans les cinq centres de la Communauté : des orphelins, des familles en difficultés, des handicapés mentaux ou physiques, des sourds et muets, des jeunes issus de familles aux revenus modestes qui peuvent accéder ainsi à l'école ou à l'université.

L’association a l’objectif de collecter des fonds qui permettront la réalisation d’actions concrètes. Son dynamisme lui permet de verser environ 30.000€ par an à la Communauté des Béatitudes au Vietnam.

Depuis 2009, l’association a développé un accompagnement des enfants sourds à travers des missions de formation du personnel soignant et la mise en réseau d’audioprothésistes en France, qui remettent à neuf bénévolement du matériel : 10 appareils auditifs ont ainsi été envoyés à Tan Thong en 2012.

Son président actuel depuis 2013 est François Cambier médecin pédiatre à Amiens 118 rue Dhavernas 80 000 AMIENS

La communauté des Béatitudes au Vietnam

Elle comprend 5 lieux de vie

    -le foyer d’étudiants de HCM(maison petite Thérèse et Marcel Van) ouvert en 1993.Il est a 3 km de l’hypercentre de Saigon.Il acceuille 25 étudiants le plus souvent originaires de familles pauvres de delta du Mékong.Ils vivent en communauté et s’assument totalement(cuisine,taches ménagères..)La plupart réussissent brillamment leurs études.Certains depuis 20 ans sont devenus architectes,avocats,journalistes… et aident actuellement en retour la communauté.Ils vivent en grande partie grâce aux dons. Néanmoins les études sont de plus en plus chères….

  -La maison Fatima :Cœur spirituel de la communauté situé dans les faubourgs nord de Saigon.Elle est au service de jeunes filles originaires souvent du Nord Vietnam et des hauts plateaux.Nombreuses sont sourdes et la plupart sans famille

  -Le centre de Tan Tong(Sainte Famille) créé en 2001 a 40 km de Saigon dans le district de Cu Chi. 90 enfants et adolescents y sont présents.Tous ou presque abandonnés,souvent handicapés mentaux ou physiques.Une vingtaine sont sourds et muets ;ils sont entourés par les frères et sœurs de la communauté.Ce centre fait actuellement l’objet de sa reconstruction depuis 2104 et concentre une frande partie de l’effort de notre association.

   -La ferme de Suoi Cat a 120 km au nord de Saigon a pour but actuel de nourrir la communauté. Créée en 1995, cette ferme est en cours de reconversion. A l’horizon 2017, elle sera le lieu de vie d’une trentaine de personnes adultes handicapées. Elle les accueillera autour d’un concept de village d’artisanat et de productions agricoles.

Actuellement des plantations de jacquiers,de poivriers et d’anacardiers assurent également quelques revenus.Un couple en est responsable.Les étudiants viennent aider au moment des récoltes et des travaux.

  -Le centre de TAPAO(Béatitudes de Notre Dame de Tapao)lieu d’apparition marial et également d’accueil de jeunes en difficulté de cette région pauvre du Vietnam ou sont présents de nombreuses minorités ethniques.C’est aussi un foyer d’accueil des pélerins